Newsletter
Météo
[an error occurred while processing this directive]

Située entre la RD 83 et la rue des Vergers, nous savons peu de chose de cet industriel dont elle porte le nom. Jean (ou Jean-Baptiste?) avec son frère Pierre (et peut être aussi Paul) avait créé une fonderie en 1874. D’abord installée à la Crypse, route de Petitefontaine, les ateliers Tacquard (fonderie et atelier de construction de pompes) déménagent ensuite sur la grande route (vis-à-vis de la route d’Angeot). Employant une vingtaine de personnes jusque la seconde guerre mondiale, les deux activités sont séparées vers 1949 :

- l’électro-industrie de l’est qui occupe une quinzaine d’ouvriers. La fonte est coulée une fois par semaine et la marchandise livrée dans toute la France (c’est maintenant la salle des associations).

- les ateliers de constructions (anc. Tacquard frères), actuellement atelier de Pierre Lepreux, qui avec 3 ouvriers est une maison spécialisée dans les pompes à eau et à liquides chargés (purin par exemple) et qui fournit les principaux grossistes du Territoire, du Doubs, de la Haute-Saône et de l’Alsace. En vous promenant dans les anciennes propriétés de la région, vous pourrez voir de telles pompes. Et si vous êtes observateur, vous trouverez le nom des frères Tacquard estampillé au pied d’un magnifique mât bi-plaques forgé (dites plaques de cocher) à Felon.

Après plusieurs changements de propriétaires, la fonderie périclite et cesse ses activités dans les années 1960.

Pierre, frère de Jean et mécanicien de profession, avait activement participé en 1913 à l’installation de l’éclairage électrique. Les frères Tacquard ont aussi été tour à tour Maires de Lachapelle (Jean-Baptiste 1909-1919, Paul 1919-1932 et Pierre 1932-1935).

Vue de l'usine
Vue de l'usine

Contact


Coordonnées

Mairie de Lachapelle-sous-Rougemont
29, rue du Général de Gaulle
90360 Lachapelle-sous-Rougemont
Tél.: 03.84.27.60.68
Fax : 03.84.23.05.04


A la une

Fin restriction d'eau
Fin restriction d'eau

Par arrêté préfectoral du 28 novembre 2018, la préfète Sophie Elizéon a décidé de lever toutes les mesures de restriction des usages de l’eau applicables dans le Territoire de Belfort et mises en place depuis le 23 juillet dernier en raison d’une évolution favorable de la situation hydrologique.

1